Time stories est un jeu innovant et immersif. Les principes originaux développés par Manuel Rozoy ont su séduire les spaces cowboys (l’éditeur) mais aussi de nombreux jurys car  il a été nominé dans de nombreux prix ludiques en 2016 (spiel, as d’or…)

Ce jeu soufre toutefois d’un problème majeur : le scénario inclus n’est jouable qu’une fois, de plus, le prix de la boite de base est un peu élevé.

Je propose de me payer la boite pour Noël et la prêter au club, si des joueurs sont intéressés. Ainsi 14 –15  joueurs pourront tester le jeu offrant une bonne durée de vie. Des membres de l’asso sont ils partant ?

Jeudi, la ludothèque itinérante la trottinette a réalisé « un beau coup » en invitant un auteur majeur français : Fred Henry.

img_2992

Le bonhomme est réellement sympathique et a su, au cours d’une conférence de 2h, nous parler de son métier, son point de vue. Il a souligné la richesse du marché mais également son inquiétude quant à la pérennité de sa vie d’auteur dans les 20 prochaines années. Il compare notamment l’explosion du secteur avec celui de la bande dessinée.

img_2993

Même si le sujet pouvait être technique pour certain visiteurs, il a donné son point de vue sur le financement participatif. Il regrette amèrement le retard important que son projet Conan ait pu avoir. En écoutant les détails, on se rend vraiment compte qu’ils ont été dépassés par le succès du jeu. Fred se rend compte que kickstarter bouleverse le marché et notamment les boutiques de proximité.

Enfin, il nous a parlé simplement de son parcourt, des rencontres (chanceuses) qu’il a pu avoir dans sa vie d’auteur depuis 2009 où tout s’est emballé pour lui

Le soirée s’est terminée pour nous, autours d’une séance de dédicaces…

img_2997

Les photos sont issues du site de la ludothèque de la Trottinette

Ce jeu sort très prochainement et semble être l’évolution des bâtisseurs. Rien de bien original à part ce teaser magnifique et le fait qu’on peut jouer avec des scientifiques !  Pour un prof de physique comme moi, l’achat compulsif va sans doute pointer le bout de son nez ! Pour info, l’auteur vient présenter son jeu tout près d’ici jeudi 24 novembre

La ludothèque itinérante la Trottinette organise une rencontre avec Fred Henry  pour la présentation de son nouveau jeu ‘les INVENTEURS ». Il a également créé Conan, timeline,cardline, les batisseurs, astéroyds, The adventurer…

affiche-v9

Cela se passe à la médiathèque de Bar sur Seine à partir de 18h30 le jeudi 24 novembre. Au programme :  temps conviviaux d’échanges et de jeux…

affiche-a3-salon-du-jeu

Début décembre, nous serons présent au salon du jeu de Troyes au Cube. Nous tenterons de vous faire découvrir le jeu de société moderne à coté des boutiques locales mais également des associations de jeux troyennes (la rencontre des joueurs , jeu de figurines de Buchères, 1D Troyes et un club d’échecs). Espérons que le son des jeux vidéos soit un peu moins élevé que l’an dernier !

Ce premier novembre, deux projets sur KS ont retenu mon attention :

Le premier est bien évidemment Mythic Battles qui n’a pas trop besoin de pub. En effet, en une minute 1000 boites ont été écoulés si bien que je n’ai pas pu avoir de Early Bird car j’ai tapé mon numéro de carte trop lentement ! Ce jeu va nous fournir des kilos de figurines pour un investissement faible. Il permet d’illustrer des affrontements de dieux sur des maps. Il offre toutes les sensations d’un jeu de figurines sans en apporter les inconvénients : la boite est prête à jouer, pas de ligne de vue, décors déjà fournis, jeu qui utilise grandement les mécanismes du jeu de plateau (draft…), univers fort et j’en passe. Voici le lien : https://www.kickstarter.com/projects/806316071/mythic-battles-pantheon/description

 

Le deuxième est un jeu de l’éditeur Forge studio. Cette petite structure bordelaise a su développer un jeu très sympa Fury avec des figurines « old school ». Avec Arcane Master, ils se lancent dans le jeu de société. Ce jeu reprend le principe du poker avec des dés. Le thème  est un duel de magicien qui doivent réaliser la meilleure formule par tour. Le joueur va devoir gérer à la fois un lancé de dés pour faire une bonne combinaison mais aussi en défausser pour avoir  une bonne main de cartes. Ces dernières sont là pour engendrer les interactions entre les joueurs et maitriser le hasard des dés.  On est dans un jeu familial. L’éditeur joue la transparence en proposant une version print and play allégée pour se faire une idée du jeu. Je l’ai bricolé afin de pouvoir tester cela un vendredi si ça vous dit et leur faire des retours. L’auteur et l’éditeur sont des passionnés très présents sur les forums de jeux de figurines. Ils sont donc très accessibles. https://www.kickstarter.com/projects/forgestudio/arcane-master-par-forge-studio/description

 

On a donc, en ce début de mois, 2 exemples sur KS qui expliquent les avantages du participatifs dans le milieu du jeu aujourd’hui. Avec mythic battles, on se retrouve avec un jeu contenant des tonnes de figurines  pour un investissement moindre. Un jeu avec autant de matériel dans le circuit traditionnel vaudrait le triple de son cout d’achat sur KS. Quant à Arcane Master, on participe à ce pour quoi le participatif était fait au départ : aider à faire auto éditer un jeu en collaborant tous, un peu…

Petite séance bien sympathique à Stratéjeux avec 4 tables qui n’ont pas désemplies : on pouvait tester ce soir Concordia, 18 les soldats du feu mais aussi le jeu de figurine Congo. Pour ma part, j’ai réellement apprécié le jeu Isle Of skye et je vais vous en parler brièvement

7c09bf107557e3204b1bef3de4927afbaa68

Isle of skye est un jeu à l’allemande (thème plaqué et illustrations pas forcément très convaincante) qui a reçu cette année le prestigieux Kennerspiel des Jarhes. C’est un  jeu d’Alexander Pfister et Andreas Pelikan, édité en France par Fun Forge. Passant devant pandémie legacy et time storie, cette victoire fait polémique. En effet, contrairement à ces 2 jeux, on ne peut pas dire qu’Isle Of skye invite au voyage et à la narration ludique. Mais sous son approche classique, Isle of skye apporte un réel intérêt dans le monde des jeux de tuiles.

 

En début partie, la piste de scores est placée au centre de la table. On place, sur celle-ci 4 tuiles qui définissent 4 conditions de victoires pour la partie. On a, par exemple : réaliser des enchainements « bateau phare », avoir 3 tuiles ou plus positionnées verticalement sur son ile, être majoritaire sur les bateaux… La partie se joue en 6 tours, chacune des 4 conditions de victoire va être scorée 3 fois au cours du jeu (voir les banderoles sur la piste de scores)

isle-of-skye-vf

Le but du jeu est de construire son île en l’optimisant au maximum pour engranger le maximum de points lors des décomptes.

Un tour se décompose de la manière suivante

  • Phase de revenu
  • Les joueurs vont placés 3 tuiles devant leur paravent. Ils vont placer secrètement la hache pour éliminer une tuile tirée puis placer de l’argent devant les 2 autres tuiles. Ce montant correspondra au prix d’achat de la tuile.
  • isleofskye_prix
  • Ensuite, chaque joueur en commençant par le premier joueur va pouvoir faire un achat au prix indiqué par les autres.
  • Si à la fin du tour, il reste des tuiles devant les joueurs, ceux-ci sont obligés de les acheter et les placer sur leurs iles.
  • Enfin les joueurs placent les tuiles en respectant les paysages (les chemins ne doivent pas forcément être continués) et scorent selon les conditions du tour.
  • isleofskye_tuiles

    On se retrouve avec un jeu malin et tactique où l’argent est le nerf de la guerre. Dois-je placer une côte importante devant une tuile (soit disant convoitée) au risque de payer ce montant à la fin du tour ou dois-je conserver mon argent pour optimiser mon jeu par la suite ?

    Suite à notre partie à 3, nous avons fini le jeu dans un mouchoir de poche. En effet, un joueur trop en avance dès le début de partie va avantager les autres sur la phase de revenu si bien qu’il est facile pour les autres de rattraper son retard.

    J’ai réellement été convaincu par l’approche originale de ce jeu de tuiles qui mérite d’être découvert malgré son graphisme austère.

 

Le lieu était toujours aussi génial et ce qui était proposé était intéressant.

global-2

Le matin, j’ai fait mon curieux, arpentant le salon. Comme à chaque fois, dans ce milieu, les têtes d’affiches sont réellement disponibles pour discuter.

star

Chez bankiiiz édition, j’ai pu échanger sur le choix éditorial qu’ils ont décidé d’opter pour leur prochain jeu : bubblee pop. Les pions de jeux seront donc en carton et non en métal comme espéré (suite à mon test sur paris est ludique). Ce jeu est réellement addictif et reprends le principe des jeux vidéo comme puzzle bubble. Je serais sans doute de la partie en octobre.

J’ai un peu échangé avec Fred Langlois et son projet : Kann le combat. Après quelques mois de l’échec de son projet Ulule, il essaye de repenser le projet (tapis de jeu, nouveau fabricant…) Je regrette ne pas avoir pu tester son proto mais j’ai eu l’occasion de me faire dédicacer son jeu pour enfant : phare Andole (qui a reçu le prix éducaflip en 2016).

Ensuite, je suis resté longuement sur un stand d’un petit éditeur : capsicum games. J’ai craqué pour leur dernière localisation : Kodama et je me suis fait dédicacé Siggil (un jeu ambiance chaman) par l’illustratrice Maud. Le développement de l’excellent Fleet commander avance grandement. Ils ont un léger retard sur le livre de campagne mais sont heureux d’avoir pu proposer le jeu tel qu’il aurait dû être, en passant par KS.

Pour les figurinistes, le salon était plutôt pauvre. Un peintre et un sculpteur proposaient des ateliers. J’ai pu échanger rapidement avec TGCM. Ils présentaient la nouvelle faction pour leur jeu Briskars.

 

brikars

briskars-2

L’après-midi c’était les dédicaces…  Faire dédicacer son totem (attention aucun jeu de mot vulgaire de ma part) par Tom Vuarchex a été pour moi, un rêve. C’est que j’ai commencé le jeu grâce à jungle speed et à games workshop, mine de rien ! J’ai pu échanger également très rapidement avec Gaëtan Beaujannot, l’auteur de concept tout en faisant dédicacer ma boite.

global-1

Pour terminer, j’ai testé le prototype de kharnage. Ce jeu est réellement excellent : il est simple, fun et les factions sont assez différentes (sans être trop complexes) pour pouvoir accrocher rapidement. A son tour, un joueur programme, face caché, une carte (parmi 6 en main) qui sera valable pour un round. Une partie se joue en 4 rounds.

kharnage

Sur la carte, une valeur l’initiative,  un nombre de cartes à piocher et à disposer devant soit pour illustrer son armée. Cette carte programmation nous permet également de savoir le nombre d’attaques que son armée peut infliger à ses adversaires.

Les attaques à distance ciblent tous les ennemis, celle au corps à corps ciblent les ennemis à proximité en commençant par la première ligne. Le but du jeu est simple : raser en totalité une les armées adverses nous offre un point de victoire. Un décompte est fait à la fin d’un round. Celui qui élimine le plus de cartes va gagner également des points de victoire.

Sous ses allures très simple, le jeu est plus calculatoire qu’il n’y parait. Il faut sortir ses gros coups au bon moment pour raser ses adversaires et faire un excellent round. Par la suite, il fait essayer de limiter la casse durant les tours qui restent.Je vais sans doute me le procurer dans les semaines à venir.

proto

Un bon bilan donc, j’ai réellement apprécié le spectacle comique de Yves Hirschfild et Fabien Bleuzé. Une belle initiative qui donne une vraie personnalité à ce festival qui n’arrête pas de grossir…

(D’autres photos sur le facebook du club)

Ce vendredi 2 septembre, rentrée oblige, les membres de notre association sont arrivés en nombre à médiathèque des Chartreux.

conflict

On pouvait croiser pèle mêle :

-Un fantôme féminin du manoir de Mystérieum.

mysterium

-Jean Jacques essayant de prendre de bonnes résolutions et en jurant qu’à partir de maintenant, il achètera moins de jeux

yunan

-Stéphane perdant lamentablement à Hit Z Road malgré sa piste à dé fétiche

-David arnaquant (sans le faire exprès) Clément sur un point de règle à Conflict of Heroes

conflict2

-Greg testant pour la première fois Trajan contre des experts ayant plus de 100 parties au conteur !

Trajan

Trajan2