Le lieu était toujours aussi génial et ce qui était proposé était intéressant.

global-2

Le matin, j’ai fait mon curieux, arpentant le salon. Comme à chaque fois, dans ce milieu, les têtes d’affiches sont réellement disponibles pour discuter.

star

Chez bankiiiz édition, j’ai pu échanger sur le choix éditorial qu’ils ont décidé d’opter pour leur prochain jeu : bubblee pop. Les pions de jeux seront donc en carton et non en métal comme espéré (suite à mon test sur paris est ludique). Ce jeu est réellement addictif et reprends le principe des jeux vidéo comme puzzle bubble. Je serais sans doute de la partie en octobre.

J’ai un peu échangé avec Fred Langlois et son projet : Kann le combat. Après quelques mois de l’échec de son projet Ulule, il essaye de repenser le projet (tapis de jeu, nouveau fabricant…) Je regrette ne pas avoir pu tester son proto mais j’ai eu l’occasion de me faire dédicacer son jeu pour enfant : phare Andole (qui a reçu le prix éducaflip en 2016).

Ensuite, je suis resté longuement sur un stand d’un petit éditeur : capsicum games. J’ai craqué pour leur dernière localisation : Kodama et je me suis fait dédicacé Siggil (un jeu ambiance chaman) par l’illustratrice Maud. Le développement de l’excellent Fleet commander avance grandement. Ils ont un léger retard sur le livre de campagne mais sont heureux d’avoir pu proposer le jeu tel qu’il aurait dû être, en passant par KS.

Pour les figurinistes, le salon était plutôt pauvre. Un peintre et un sculpteur proposaient des ateliers. J’ai pu échanger rapidement avec TGCM. Ils présentaient la nouvelle faction pour leur jeu Briskars.

 

brikars

briskars-2

L’après-midi c’était les dédicaces…  Faire dédicacer son totem (attention aucun jeu de mot vulgaire de ma part) par Tom Vuarchex a été pour moi, un rêve. C’est que j’ai commencé le jeu grâce à jungle speed et à games workshop, mine de rien ! J’ai pu échanger également très rapidement avec Gaëtan Beaujannot, l’auteur de concept tout en faisant dédicacer ma boite.

global-1

Pour terminer, j’ai testé le prototype de kharnage. Ce jeu est réellement excellent : il est simple, fun et les factions sont assez différentes (sans être trop complexes) pour pouvoir accrocher rapidement. A son tour, un joueur programme, face caché, une carte (parmi 6 en main) qui sera valable pour un round. Une partie se joue en 4 rounds.

kharnage

Sur la carte, une valeur l’initiative,  un nombre de cartes à piocher et à disposer devant soit pour illustrer son armée. Cette carte programmation nous permet également de savoir le nombre d’attaques que son armée peut infliger à ses adversaires.

Les attaques à distance ciblent tous les ennemis, celle au corps à corps ciblent les ennemis à proximité en commençant par la première ligne. Le but du jeu est simple : raser en totalité une les armées adverses nous offre un point de victoire. Un décompte est fait à la fin d’un round. Celui qui élimine le plus de cartes va gagner également des points de victoire.

Sous ses allures très simple, le jeu est plus calculatoire qu’il n’y parait. Il faut sortir ses gros coups au bon moment pour raser ses adversaires et faire un excellent round. Par la suite, il fait essayer de limiter la casse durant les tours qui restent.Je vais sans doute me le procurer dans les semaines à venir.

proto

Un bon bilan donc, j’ai réellement apprécié le spectacle comique de Yves Hirschfild et Fabien Bleuzé. Une belle initiative qui donne une vraie personnalité à ce festival qui n’arrête pas de grossir…

(D’autres photos sur le facebook du club)

Ce vendredi 2 septembre, rentrée oblige, les membres de notre association sont arrivés en nombre à médiathèque des Chartreux.

conflict

On pouvait croiser pèle mêle :

-Un fantôme féminin du manoir de Mystérieum.

mysterium

-Jean Jacques essayant de prendre de bonnes résolutions et en jurant qu’à partir de maintenant, il achètera moins de jeux

yunan

-Stéphane perdant lamentablement à Hit Z Road malgré sa piste à dé fétiche

-David arnaquant (sans le faire exprès) Clément sur un point de règle à Conflict of Heroes

conflict2

-Greg testant pour la première fois Trajan contre des experts ayant plus de 100 parties au conteur !

Trajan

Trajan2

 

photo 1

Malgré un temps menaçant, il faut dire que nous avons eu relativement beaucoup de chance : pas trop chaud, ni trop de vent. L’organisation a été repensée pour profiter au mieux du festival : lieu plus grand, peu d’attente pour entrer, tables pour manger et restauration efficace.

 

photo 2 photo 3

Le matin, après un rapide tour des stands,  nous avons patienté pour tester la dernière nouveauté des spaces cowboys : hit z road. Ce jeu mélange enchère, gestion de ressource, et lancé de dés sur un thème survival horror. Il en ressort un jeu fun, plein de surprises qui retranscrit bien la survie face aux zombies. Un grand bravo à l’animateur du stand qui nous a parfaitement expliqué les règles et à la direction artistique du jeu.

photo 7

photo 4

Ensuite, je suis allé sur le stand des figurinistes pour tester une nouveauté de happy games factory : gnomes et associés. Ce jeu, à l’état « prototypal », nous propose d’incarner une guilde avec 2 personnages à chaque fois qui se déplacent sur un plateau. Le jeu repose sur des capacités spéciales, des cartes actions pour rafler l’or de ses adversaires. Ce jeu ne m’a pas trop convaincu. Je pense que je ne suis pas la cible. Le plateau  est peu lisible et la multitude de cartes action ne permet pas de planifier énormément les tours suivants. A paraitre sur KS en septembre. Sur la zone figuriniste, nous avons pu discuter avec les créateurs de briskars et du repreneur du jeu mother earth. Un KS est prévu tout prochainement pour promouvoir ce jeu… Enfin, on nous a expliqué brièvement les règles de mythic battle. Le système de draft et de relance de dés sont plutôt original. Les figurines sont magnifiques. C’est un KS qui va faire mal. Pour information, un kit permettra d’utiliser les figurines de Conan pour mythic battle. Intéressant donc ce cross-over.

photo 6

Je suis passé voir dans la zone « jeux de demain », Fred Langlois (https://www.facebook.com/frederic.langlois.568 ) qui présentait son Kann le combat. Il semble toujours aussi motivé pour son auto édition et compte changer de fabricant, préparer des stretch goals et qui sait présenter une nouvelle fois ce jeu sur une plate-forme participative d’ici la fin de l’année. Je pense que Frederic Beaulant  et moi-même seront encore de la partie.

photo 8

Je me suis rendu sur le stand de Blackrock games afin de tester Bubble pop de bankiiz édition. Ce jeu est d’une évidence et d’une simplicité à toute épreuve, regardez le principe sur cette vidéo  (http://ludovox.fr/cannes-2016-jeu-bubble-pop-bankiiz-vf/). Les jetons sont vraiment super agréable à manipuler et le jeu retranscrit bien ce qui se fait en jeux vidéo. J’espère sincèrement que ce titre va faire un carton.

Pour terminer, j’ai testé un jeu coopératif chez sweet november, kréo. Ce jeu reprend les principes d’hanabi : il faut poser une suite de cartes sur la table. Chaque joueur regarde ses cartes et a très peu d’occasion des donner des informations à ses partenaires. Les explications approximatives de l’animateur m’ont laissé une mauvaise impression générale… à retenter.

Quand à mes acolytes du club… ils ont passé l’après-midi sur le stand de la morning family à tester Museum. Un jeu prochainement sur KS où l’on incarne des conservateurs de musée dans les années 20 qui partent piller des pays étrangers pour augmenter leurs collections. Leur bilan est plutôt positif… en plus il sera illustré par Vincent Dutrait (private joke !)

photo 5

photo 6

En tant qu’association liée aux Chartreux, Stratéjeux a répondu présent (comme chaque années) pour tenir un stand à la fête du quartier ce samedi 4 Juin 2016. Le mauvais temps était au rendez vous dans la matinée, si bien que les courageux Julien et Florent ont failli abandonner. L’après midi était plus agréable, nous avons pu faire tester aux enfants de nombreux jeux familiaux : Pickomino, Du balais, king of tokyo, Dooble… Nous avons eu le plaisir de revoir Arnaud qui n’était pas venu à l’association depuis bien longtemps.

 

photo 2

photo 1

photo 3

Ludocom est une petite maison d’édition du sud ouest qui a pris quelques risques éditoriaux  depuis 2009. On lui doit notamment le jeu Corto ( https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/corto ) qui allie mécanisme de majorité intéressant et utilisation ludique des illustrations de Pratt.

Depuis quelque temps également, elle soutient un concours de création de jeux  sur thème imposé « Alors jouons ! ». Elle a d’ailleurs édité 2 jeux finalistes de ce concours :

Arriala qui est un jeu de majorité sur le canal de Garonne (https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/arriala )

Colomba qui a pour thème les pigeonniers du sud-ouest. ( https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/columba )

ec2c317912fbf2aa7a5b59a80cb98d

Ces jeux familiaux m’ont beaucoup plus avec des petits mécanismes originaux et une qualité d’édition réellement intéressante (notamment au niveau des illustrations). Toujours dans l’optique de soutenir ce concours, Ludocom a signé un 3ème jeu : vignobles. Elle a embauché Vincent Dutrait pour les illustrations mais pour des raisons économiques, le jeu est en standby depuis 3 ans… Ludocom a donc lancé une campagne de financement participative sur Ulule afin de sortir enfin ce jeu de « course » où il faut obtenir le meilleur vignoble afin d’assembler les meilleurs cépages  pour faire un bon vin. Voici la page du projet : https://fr.ulule.com/vignobles-le-jeu/

Petit retour du festival du jeu de St André les vergers où Stratéjeux tenait un stand en co animation avec nos partenaires de la rencontre des joueurs. Cette année, nous avions 5 tables à disposition et un peu plus d’espace que les années précédentes pour faire découvrir notre passion au grand public. La journée du samedi était autant ensoleillée que celle du dimanche pluvieuse. Je me rencontre, à mon grand regrets, qu’il est réellement difficile de faire jouer les gens pour des parties, même courtes. Un bon groupe a pu tester avec Julien : mystérium, un augustus surdimensionné  mais aussi Timeline. J’ai pu expliquer Longhorn et Flick’em up (qui n’a que moyennement été apprécié par 2 jeunes demoiselles !)

13247864_1117261765011734_3591296122536457734_o

Ma plus grande découverte a été le stand des éditions Ludarden et son auteur Philippe Proux. Il propose des jeux abstraits réellement intelligents  qui peuvent se jouer à plus de 2. J’ai notamment apprécié son dernier jeu : Fakir (https://www.trictrac.net/actus/critique-de-fakir)

Il nous a fait tester 2 prototypes dont l’excellent Myo. Ce jeu mélange enchères et représentation spatiale. Chaque joueur possède 4 baguettes en bois de longueurs différentes. A son tour, un joueur annonce le nombre de cubes d’une couleur (une couleur + neutres) qu’il pense pouvoir toucher avec une de ses baguettes. Le suivant peut surenchérir en changeant la couleur ou en annonçant la valeur. Dès que tout le monde a passé. Le joueur de la dernière enchère pose sa baguette. En cas de réussite, il récupère les cubes colorés et repose sur le plateau les cubes neutres (ce qui modifie le plateau pour le tour suivant). La partie se termine dès qu’un joueur n’a plus de baguette. Le gagnant est celui qui a le plus de cubes. On se retrouve avec un jeu agréable où on effectue de réelles prouesses : bravo à Greg et sa dernière enchère qui nous a littéralement scotchés.

2015-10-30 23.04.29

Ludarden a réellement un catalogue de qualité : Fakir, Nivos, tonooo et Totem en tête ! (les photos viennent du compte facebook de Ludarden)

Petites modifications au niveau de la page de téléchargement des règles en PDF : Les fichiers ne sont plus hébergés chez google, mais bel et bien « chez nous ». La page s’actualisera automatiquement au fur et à mesure des modifications des fichiers dans le répertoire concerné. Les manipulations vont donc être beaucoup plus simples pour moi.

L’aspect de la page va évoluer pour devenir moins austère. En attendant, elle est pleinement fonctionnelle.

Rendez-vous donc sur l’adresse : http://regles.crocpom.fr/

Vous pouvez bien sûr également cliquer sur le lien prévu à cet effet dans le bandeau gauche du site.

logo

Depuis 2 ou 3 ans, le mode des box est de plus en plus en vogue. Un client s’abonne pour une durée très courte et reçoit chez lui un colis contenant du jardinage, du thé… Eh bien, depuis peu, ce colis surprise s’applique également aux jeux de société modernes, grâce à 2 jeunes entrepreneurs d’une 20ène d’année. Le site s’appelle le coffre à jouer.

Chaque mois ils proposent un colis comprenant un jeu moderne plus quelques gourmandises et autres goodies ludiques. Ils ont pour volonté de n’être affilié à aucun éditeur et à propose tous les mois 3 box classées en tranche d’âge : enfant de 4 ans et plus, 8-10 ans et adulte. Ils ont proposé au mois de mars le jeu « intrigue » et pour avril « le joueur de flute ».

SONY DSC

le-coffre-à-jouer-0-1024x683

On a donc globalement des jeux très récents. Le prix global de la box est toutefois un peu élevé (35euros) mais c’est réellement une bonne idée cadeau pour  convertir des futurs membres de l’association !

78d60e4dde7a05f615008b00319195c3_original

Après leur 1er succès sur KS (10’to kill), la boite de jeu remets le couvert avec cette fois ci, un jeu à l’allemande appelé outlive en financement jusqu’à début Juin.
Le jeu évolue en terrain connu avec quelques subtilités intéressantes appuyant plutôt bien le thème. Nos meeples ont une force et vont se déplacer sur le plateau pour cumuler des ressources lors d’une phase de « jour ». Ces ressources seront-elles même utiles pour survivre à la phase « nuit » où tous les joueurs jouent en simultané. Le jeu semble simple, immersif avec une réelle interaction entre les joueurs. J’espère qu’il sera aussi prometteur qu’un Myrmes par exemple.
Pour cette édition sur KS, la communication est accrocheuse. Jamie est à la manœuvre et le jeu a été financé en 25min. L’éditeur a eu la bonne idée de développer un partenariat avec les boutiques afin de ne pas les exclure de cette économie parallèle. En bref, le pledgeur va pouvoir aller chercher son jeu dans une boutique partenaire. Il ne paiera donc pas de frais de port pour le recevoir! La campagne propose un jeu de base mais aussi une version deluxe avec boite de rangement et figurines… J’ai, bien sûr, opté pour cette option en espérant ne pas être déçu par la lisibilité finale du jeu…