Les 21 et 22 janvier 2023, aura lieu l’évènement annuel de l’association 1DTroyes à la salle des fêtes de Pont-Sainte-Marie. C’est un week-end de tournois de jeux de figurines (A song of ice & fire, 9ème Age et Briskars ).

Son nom : « Bière, Bash et Andouillette ». En effet, pendant cette manifestation, il y aura de la bière, de la baston et le célèbre « Croque-chaource », très diététique puisque composé d’andouillette et de chaource.

Le samedi soir, c’est jeux libres jusqu’à 1H30. Vous pouvez donc venir avec vos jeux …

Inscriptions au tournoi : https://www.tabletoptournaments.net/fr/t3_tournament.php?tid=30490

Retour sur notre séance du 13 janvier où une 10ène de membres ont fait le déplacement. Comme toujours plusieurs jeux ont pris l’air dont hero realms et Lorenzo le magnifique. Nous allons vous parler de 2 autres titres, tous les 2 bien différents :

The Belgian Beers Race

Clara, Samuel, Bruno et Jordan ont été attiré par l’envie de siroter du houblon fermenté… A cette table, nos fameux alcooliques notoires (je plaisante) ont décidé de parcourir la Belgique afin de visiter toutes les brasseries de bières de ce pays et marquer le plus de points de victoire.

On pourrait croire que ce thème léger cache un jeu peu construit et simpliste mais c’est loin d’être le cas. Il faut parcourir la carte tout en limitant son taux d’alcoolémie pour être efficace. La difficulté principale est de « sentir » la fin de partie et d’arriver à temps à Bruxelles pour le décompte final. Pour se déplacer, plusieurs moyens de locomotion, plus ou moins hasardeux.

Le thème est retranscrit avec précision, un livret détaillant 40 véritables brasseries locales de Belgique apporte un coté guide du routard à ce titre. A votre avis qui a le plus picoler lors de cette partie ? La réponse en fin d’article…

Vicomtes du royaume de l’ouest

Ce jeu fait partie d’une trilogie crée par Sean Phillips. Achitectes est un titre avec de l’interaction plutôt initié, Paladins est un titre plus brise neurones. Hier, nous avons joué à un jeu plus intermédiaire : Vicomtes du royaume de l’Ouest. Voici 7min, de vidéo règle pour vous donner une approche de la mécanique de ce titre :

Les règles ne sont pas forcément longues et complexes mais leur prise en main prend du temps. Globalement, on sélectionne une carte de son deck personnel qu’on place sur son plateau. Cette carte restera devant nous, en moyenne, 3 tours permettant de réaliser des actions (en effet, chaque personnage apporte des symboles et/ou des effets lorsqu’il arrive ou sort de son plateau). Ensuite, on déplace notre Vicomte sur le secteur de la carte centrale pour réaliser une action : achat, construction de bâtiments, envoi de noble dans le château… Le jeu propose également par un système d’achat d’améliorer son deck pour les manches suivantes.

Les sources de points de victoire sont multiples et nous jouons relativement dans notre coin… A part à 2 exceptions : la course au château permet de dégager efficacement ses adversaires et les pénaliser en points de victoire. Le fourbasse Fred n’a pas hésiter à utiliser cette stratégie tout en expliquant à ses adversaires qu’il ne comprenait rien aux règles (on n’est pas dupe !). L’autre moyen d’embêter les autres est lié à une double piste vertu et corruption qui lorsqu’elle se croise permet d’envoyer des dettes (= points négatifs) à ses adversaires s’ils ont des brigands sur leur plateau personnel.

On se retrouve avec un jeu original, profond avec une direction artistique magnifique. Le seul défaut du titre est qu’Arnaud et Fred sont réellement trop fort !

On avait le temps de faire des photos pendant que Fred réfléchissait…On aurait du se concentrer un peu plus pour gagner !

Et voilà, c’est terminé pour cette fois, j’espère que Bruno n’aura pas trop la gueule de bois, ce matin !

C’est la nouvelle année et Stratéjeux continue sur sa lancé à la salle R.Peltier à Troyes. Ce vendredi une 10ène de membres (dont Elodie qui a fait son grand retour) ont fait le déplacement pour jouer. Après avoir discuté des trains toujours à l’heure, des formations professionnelles, de la grippe qui embête Bruno, de la pertinence du terme « initié », on a mis un peu de temps à démarrer nos parties.

Petit focus sur 2 titres :

Le classique et familial Jamaïca.

Ce titre est une course où l’objectif est de faire le tour de l’ile de la Jamaïque en amassant le plus d’or. En début de cession, un joueur lance les dés de navigation et chacun choisi une carte parmi 3 qu’il va jouer pour le tour. Les cartes proposent toujours 2 actions, l’une se fera dans la matinée (associé à un dé) et l’autre liée au soir. Plus la valeur du dé est importante et plus l’action se fait de fois. Les actions sont multiples : avancer, reculer, attaquer un bateau adverse, récolter des ressources (nourriture, poudre) pour pouvoir payer les taxes lors de notre navigation. Ce jeu avait vraiment surpris lors de sa sortie, il y a 10 ans, notamment pour sa simplicité et sa direction artistique folle. Ce titre est normalement rapide mais dans l’Asso, on aime bien faire trainer en longueur les parties !

Parlons maintenant du plus récent Les tribus du vent.

Les tribus du vent est un jeu de développement de ville dans un monde apocalyptique où la civilisation a disparu et où la nature a repris ses droits. Les hommes vivent dans les arbres et vont devoir reconstruire des villages en dépolluant la nature, construire des temples et cités (après avoir réhabilité la forêt) et se déplacer en planant d’arbre en arbre. C’est essentiellement une course à la fin de partie où il faut faire preuve de plus d’efficacité que ses adversaires. La mécanique est gérée essentiellement par des cartes. Notre tour de jeu est souvent très court : on joue une carte parmi nos 5 et c’est tout ! L’originalité et le challenge du titre reposent sur les conditions pour jouer ses cartes. On dépend tout le temps de nos voisins de gauche et de droite [ Par exemple pour jouer ma carte, je dois être majoritaire en « feu » par rapport à mes voisins direct ]. Notre main de carte est disposée sur un support et la couleur des 4 éléments est visible sur le dos des cartes. Ce jeu est réellement plaisant et les illustrations de Vincent Dutrait nous permettent de rentrer dans l’univers (qui est loin d’être anecdotique). Je me suis fait coiffer au poteau par Florent au cours de la partie ! Une belle découverte et une partie où on se souviendra des multiples déceptions et joies de Samuel quand il pouvait ou ne pouvait pas développer sa stratégie. Je tiens également à souligner le courage de Bruno pour avoir répondu à nos multiples questionnements et interrogations alors qu’il avait bien mal à la gorge.

La soirée ne s’est pas arrêtée là, Jordan Elodie et David se sont frottés à Azul.  Clément et Romain se sont opposés sur Dice Throne Marvel. On souhaite d’ailleurs une bonne chance à Clément qui nous quitte pour le climat plus clément (vanne !) de l’Italie. Reviens nous voir vite, mec !

Hier soir, 8 membres de l’association ont tenté l’impossible… Ils vont se coucher deux soirs de suite tard car c’est le réveillon de 2023 dans moins de 6h !

 Un grand bravo à nos Arnaud², Sébastien, Romain, David, Clément, Gwendoline qui se sont déplacé… J’ai tellement l’habitude de me coucher avec les poules que je les admire. Une mention spéciale à Dimitri qui est venu nous faire un petit coucou… Il nous a lâchement abandonné, dès septembre, pour habiter près de La Rochelle. Comme nous ne sommes pas trop sectaire, nous avons accepté cet étranger venu de l’Ouest de la France pour un soir !

Alors quels jeux sont sorti ?

Lorenzo le magnifique  qui combine gestion d’ouvriers et amélioration grâce à des dés.

Durant les 6 tours de la partie, nous devons faire travailler nos 4 pions colorés ayant chacun un dé de la même couleur associé. La valeur des dés indique les possibilités d’action que le joueur aura. En se plaçant sur le plateau, nos ouvriers vont multiplier les effets… Les contraintes sont fortes et les dilemmes créés également. Ce jeu possède une très grande re jouabilité car les actions sont liées à des cartes. Au cours d’une partie 16 cartes sont présentées aux joueurs alors que la boite en comporte 96 !

Voici, vidéo les règles de ce jeu.

La baie des marchands magnifique jeu de gestion asymétrique.

Des bateaux remplis de touristes accostent sur la baie, au bord du plateau. Ces pions, de couleurs différents, vont désirer des marchandises associées à leur colorimétrie et leur nombre va imposer un prix. Les joueurs vont ensuite à l’aide de leur plateau personnel (qui se joue de manière différente) vont devoir satisfaire cette demande. Chaque action vous fait perdre du temps. C’est donc toujours au joueur le moins avancé sur l’horloge qui joue en premier.

Un petit focus sur ce titre en vidéo

Clank

Dans ce jeu, nous sommes des explorateurs qui descendons dans une grotte pour voler les trésors d’un dragon. La mécanique de déplacement et d’amélioration de son équipement se fait avec un système de deckbuilding.  Le sel de ce jeu vient du fait qu’en explorant le plateau nous faisons inévitablement du bruit, réveillant ainsi le monstre (attention à ne pas perdre tous ses points de vie !). De plus, ce titre est réellement une course car sitôt un joueur ressorti de la grotte du dragon, les autres ont très peu de temps pour s’évade. Seuls les aventuriers se trouvant dans le château comptent leurs points, en fin de partie. On est donc toujours à se demander s’il faut poursuivre son exploration ou assurer son retour en remontant vers la surface. L’honneur est sauf, notre ex-Troyen, Dimitri a perdu !Pour les rares qui ne connaissent pas encore, voici une vidéo présentant ce jeu :

Galiléo Project

Dans ce jeu, nous essayons de terraformer les 4 satellites de Jupiter à l’aide de robots. Ce titre est un jeu initié dans le même univers que Demeter ou Varuna.

A son tour, nous devons faire une action parmi 3 possibles : prendre un personnage (apportant ressources et bonus), payer pour gagner un robot (modifiant la structure des satellites de jupiter) ou payer pour acquérir une des technologies disponibles. L’originalité du titre vient du fait que les joueurs jouent sur la progression de 2 pistes distinctes : celle de Mars et de la Terre simultanément. Un titre avec peu d’interaction, assez mécanique mais qui offre des choix intéressants.

Une séance, à la veille de Noël, placée sous le signe de jeux dit « expert ». En tout cas, ces 2 titres ont été dans le focus des joueurs en 2022 (sélectionnés tous les 2 pour le diamant d’or…)

Commençons par Ark Nova de Mathias Wigge qui est rentré dans le cœur des joueurs comme « grand classique ».

Voici une présentation rapide faite par les recettes ludiques :

Arnaud a pu être le meilleur gestionnaire de son Zoo. A coté de lui, le patron de BEAUVAL fait du pipi de chat avec son enclot à Pandas !

Passons ensuite à Bitoku de German P. Millan. C’est un jeu espagnol qui a mis un peu de temps avant d’être localisé en France par Iello. On ne fait aucune blague sur son titre car le jeu est avant tout un hommage aux légendes japonaises liées à la nature. L’auteur est un fan de l’œuvre de Hayao Miyazaki et a voulu retranscrire cette ambiance dans son jeu.

Mécaniquement, un joueur place une carte yokai sur son plateau personnel libérant ainsi un dé permettant de générer une action sur le plateau central qui représente la forêt. Sur cette zone, des bâtiments peuvent être construit multipliant ainsi l’effet combo de vos actions.

Voici un aperçu de la mécanique globale :

https://www.youtube.com/watch?v=fY-UY1tnLgc

Au niveau du matériel, c’est beau et ça transpire le thème mais la lisibilité générale du jeu pèche un peu.

Son auteur, ne quitte pas l’univers de ce jeu, il compte sortir en 2023 un jeu plus simple appelé Bamboo.

Pour le vendredi 23/12 et le vendredi 30/12 , rendez-vous dans notre ancienne salle (médiathèque des Chartreux), David a récupéré les clés.

Si on ne se voit pas lors de ces 2 sessions, passez de bonnes fêtes et débrouillez vous pour ne pas faire la vaisselle !

Strip de M.Vidberg pour un calendier de l’avent philibert

Je publierai quelques photos sur nos réseaux sociaux pour montrer quelques jeux familiaux qui j’ai pu sortir durant ces vacances.

Petit retour rapide de notre séance hebdomadaire où nous étions une 10ène à avoir bravés la pluie, les coupures de courant, et le froid d’une nuit de décembre…

Commençons par une demande, plus qu’insistante d’un membre de l’association, frustré car il n’a pas pu venir. Cette personne (Rom…. , mince j’ai failli briser son anonymat) nous a demandé, entre 2 râles d’agonie, de lui faire un clip vidéo d’un jeu qui est sorti à l’asso : Dune impérium. Voici de quoi te régaler durant 54 s

Si tu ne t’es pas évanoui après cette magnifique présentation, tu pourras voir toutes les intrigues et la perversité de jeu de Seb, David et Clément avec les 2 photos suivantes :   

Clément, était bien parti… Est-ce la chance du débutant ? Va-t-il participer aux championnats du monde en 2023 ?  On ne sait pas encore…

Les autres joueurs du soir se sont essentiellement concentrés sur le dernier Days of wonders : Heat (un jeu de Asger Harding Granerud et Daniel Skjold Pedersen). Raphaël et l’ami Fred ont décidé de lâcher exceptionnellement leurs bolides personnels en forme de pot de yaourt (Un Kangoo et une Dacia) pour piloter habillement une voiture de course, le temps d’une partie.

Alors comment ça marche Heat ? C’est essentiellement un jeu de gestion de main. Au début d’un nouveau tour, simultanément, chacun choisit sa vitesse. Plus la vitesse est élevée et plus le nombre de carte à jouer est important. Tout se passerai bien s’il n’y avait pas ces fichus virages qui vous empêchent de passer l’obstacle à une vitesse trop grande. Il faudra donc, par moment, abimer le moteur de votre voiture (créer une accélération imprévue, rétrograder de 3 en 1…). Ceci va entrainer l’apparition de cartes Heat dans votre deck limitant vos choix (car elles ne peuvent pas être défaussées facilement de votre main).

Samuel qu’on pensait totalement à la traine n’a pas hésité à cumuler du stress et « rincer » sa voiture pour remonter à une bonne place. Je terminerai ce paragraphe en nous excusant auprès de Clara qui a commencé cette partie de Heat (à reculons) en nous donnant un ultimatum. On devait la laisser gagner, désolé on est des gens sans parole !

Terminons cet article pour parler d’une information de l’internet… Ils vont bientôt adapter terraforming mars en série : https://www.journaldugeek.com/2022/11/30/ce-jeu-de-plateau-culte-va-etre-adapte-en-serie/?fbclid=IwAR3AGYqhngoFrI7oZSXJx5FX-EtOdJUtie_bcfYnTCV5b52JjmXz-HOD6-I

Espérons que les effets spéciaux ne seront pas aussi kitch que certaines cartes du jeu !