Il fut un temps où Ystari était un éditeur reconnu, dans un milieu bien moins concurrentiel qu’aujourd’hui… Il y a plus de 10ans sortait une petite pépite chez cet éditeur : Yspahan

Aujourd’hui, sort chez Days of wonder, un jeu plus familial, un jeu dans l’air du temps (un roll and write) mais qui reprend la mécanique de base de ce grand ancien : Corinth.

La boite de Corinth illustré par Julio César.

Dans Corinth chaque joueur possède un feuillet représentant des échoppes à approvisionner. En début de tour, le joueur actif lance 9 dés qu’il va positionner sur un plateau central. Les dés dont la valeur est la plus faible se placent en bas de la piste et la plus haute en haut. Ensuite chaque joueur va sélectionner une valeur de dé pour faire une action.

L’or et les chèvres vont vous permettre d’acheter des bâtiments pour améliorer les effets de jeu. Les 4 autres zones du plateau central vont vous permettre de livrer des marchandises dans les échoppes de votre feuille individuelle.

Plus on satisfait la demande des échoppes et plus on marque de points. Des points bonus sont même attribués pour celui qui rempli la totalité d’une zone en premier.

Décompte en fin de partie

Enfin nous retrouvons l’intendant de Yspahan qui se balade dans une zone de 5×5 de votre feuille. Au lieu de d’obtenir des marchandises, le joueur peut décider de choisir la valeur d’un lot de dé pour le déplacer d’un même nombre de cases. Celui ci va vous apporter des dés supplémentaires à votre prochain lancé, des marchandises, une autre manière de scorer des points…

On retrouve avec ce jeu un vague souvenir de son grand frère. Tout en étant plus simple, Sébastien Pauchon a su créer un Yspahan version roll and write. Sans dépasser l’excellent Welcome to, Corinth est un bon roll and write qui n’a pas à rougir face de la concurrence…

Comme nous allons (peut être) prochainement faire une initiation aux jeux de figurines, je suis en plein travail (depuis plusieurs années) pour vous faire tester Briskars, Shadespire et walking dead…

Le capitaine pingouin de Briskars

Vendredi dernier, nos méninges ont surchauffé en jouant à Exit la cabane abandonnée…Un escape game « en mode » jeux de plateau des auteurs allemand Inka et Markus Brand.

L’histoire débute au moment où notre voiture tombe en panne et où on décide de se réfugier dans une cabane non loin d’un sous-bois…

A notre réveil, nous sommes enfermés dans cette soi-disant maisonnette délabrée. On ne peut pas dire que le lieu est accueillant.

Notre hôte malsain, nous a tendu un piège ! Il cherche « des joueurs » et va tester notre capacité à sortir de sa maison en nous soumettant une multitude d’énigmes tordus.

Durant notre partie, pas de réel blocage… à part peut-être – léger spoiler alert- un mot dont il faut remettre les lettres dans le bon ordre, une pendule à ouvrir et des fleurs à compter !

Le système de disque et de cartes est peu intuitif mais à aucun moment nous avons eu l’impression de sortir de l’immersion par désespoir comme dans certain scénario d’Unlock !

Après 1h15 de jeu et quelques demandes d’indices, nous avons réussi à sortir du piège tendu par notre hôte sadique [qui doit forcément être-private joke vers Dimitri-, dans la vie, un professeur de mathématiques frustré !]

-Bruno a été élu trésorier du club, Florent reste secrétaire et David président.

Affaire financières et achats prévisionnels :

– Convention qui nous prête la salle est renouvelée tous les 6 mois

-Aucun problème financier pour payer le banque et l’assurance de la salle

-La cotisation reste à 24 euros par an (12 euros pour chômeurs et étudiants)

-Nous avons l’intention d’acheter des jeux pour les enfants pour animer les salons et des jeux courts [peu de joueurs] pour nous permettre d’attendre entre deux parties, les vendredis

-Nous avons l’intention de faire fabriquer des T-shirt et un kakémono pour une meilleure visibilité en salon.

-Mise en place d’un drive pour l’achat et la vente de jeux entre membres

Évènements à venir

-Organisation d’un repas entre membres le 10 Mai

-Invitation pour tester les jeux de figurines historiques.

-Organisation de deux soirées à la boutique pause ludique

Pas de salle le 24 Mai (élection européenne)

18-19 Mai : Festival du jeu à St André les vergers.

6 Juillet : fête des Chartreux

– La nuit du jeu

– Le festival du jeu au Cube

Je suis très sensible à la notion de gamme de jeux. Pourquoi me direz-vous ? Parce que je suis crédule. Parce que je suis sensible au marketing… Sans doute. Pour me justifier (plus ou moins de manière efficace), je dirais que je suis un collectionneur qui aime les beaux objets.

Mon amour de l’objet, vient sans doute de mon addiction aux jeux abstraits. Je sais que je suis minoritaire chez Stratejeux mais j’adore la qualité de tels jeux chez Gigamic.

Ensuite, j’adore l’approche graphique d’un jeu. Ma passion de la bande dessiné me raccroche à cette idée. Je vais avoir énormément de mal à me raccrocher à un jeu moche… Désolé, les gars, Carpe Diem chez Ravensburger a plutôt tendance à me faire fuir même si Feld est un bon auteur de jeux.

Enfin, j’aime peindre des figurines donc je suis sensible à l’univers d’un jeu et sa cohérence.

Alors que faire quand on veut une cohérence avec des jeux qui ne dégagent pas un univers profond ? On crée une gamme avec si possible une ou 2 locomotives. L’objectif de ce court article est de vous parler de 2 gammes de jeux. L’une est très connu, l’autre un peu moins.

La gamme contes et jeux chez Purple brain. Une belle boite en forme de livre, un jeu qui se rapproche des contes de notre enfance. Le positionnement de ces jeux est délicat. Il s’adresse aux enfants de joueurs. J’apprécie notamment les 3 petits cochons qui réexploite le principe du yams, le lièvre et la tortue qui est un jeu de paries mais aussi Jack et le haricot magique qui repose sur de la dextérité.

L’excellente chaine youtube Un monde de jeux ont fait une émission spéciale là-dessus :

Ce mois-ci sort un nouveau jeu dans la gamme : le petit poucet basé sur de la reconnaissance tactile.

Ma 2ème présentation concerne la gamme versus du Red Joker. Pour moi, cette collection de jeux a tout pour séduire : une boite magnétique originale où le jeu rentre parfaitement. Un design qui repose sur des personnages forts et charismatiques. Tous ces jeux , pour 2 joueurs, sont relativement complexes et appartiennent à la famille de l’ameritrash. La mécanique principale repose sur des combinaisons de cartes et (ou) du placement. Pour moment, 2 jeux composent cette gamme : la vallée des rois (thème Indiana Jones) et forteresse et clans (basé sur la destruction d’un donjon.) En 2019, cette gamme va s’enrichir de 2 titres : Highway to Hell (jeu sur le thème Mad max) et, petite exclu qui date d’hier, il développe un jeu sur l’excellente Bd : Okko

Alors des gammes dans les jeux, il y en a bien d’autres : mini de iello, les tiny epics chez Pixies… Et vous êtes vous sensible aux collections chez des éditeurs et quelles sont vos gammes préférées ?

C’est par le plus grand des hasards (merci président) que j’ai découvert, hier, cette nouvelle boutique de jeux à Troyes. Elle est situé en face le cube, entre le parking gratuit et l’avenue Brossolette. Même si sa localisation n’est pas géniale, pour son premier jour, le magasin est plutôt correct et le choix des jeux présentés est éclectique : figurines, enfant, familial +…

Le gérant est très sympathique et est un rôliste invétéré.

Voici les informations sur sa page facebook : https://www.facebook.com/UniversKidsTroyes/?epa=SEARCH_BOX

Samedi 19 janvier 2019 de 18h à 23h à la Médiathèque de Troyes Champagne Métropole se transforme en une immense ludothèque ouverte à tous. Jean-jacques, Arnaud et Bruno seront présents pour représenter notre association et animer quelques tables de jeux

Vendredi 25 Janvier 2019, nous mangerons une petite galette (3 sont prévues tout de même) avant de commencer notre soirée hebdomadaire. Qui va tomber sur la fève meeple et devra jouer, durant toute la soirée à kingdomino ? Suspense…

Le salon du jeu bat son plein en ce moment. Comme vous pouvez le voir, nos tables de démonstration n’ont pas désemplies. Le jeu Azul truste la 1ere place des jeux à succès ! Jean jacques a du l’expliquer au moins 972 fois ! (#joueurdemarseille)

 

Nous avons pu soutenir quelques boutiques locales, notamment La pause ludique et nos amis Rémy et Fanny

Oika Oika et Tactic tenaient également un stand.

 

L’association la rencontre des joueurs faisait du jeu de plateau mais aussi de l’initiation au jeu de rôle.

Les figurinistes de 1D Troyes présentaient de magnifiques pièces pour initier les joueurs à Shadespires, Blood Bowl mais aussi Briskars. Alors Dimitri, tes fondamentaux à blood bowl sont revenus ?

 

 

Pour cette 4ème édition, les organisateurs ont réellement bien travaillé. Il y avait de l’affluence, de nombreuses personnes se sont positionnées sur notre stand preuve que le jeu de société se démocratise de plus en plus.

Personnellement, j’ai pu échangé avec un de mes anciens collègues : Jérôme. On t’attend au club gars !

… dès ce soir et jusqu’au 9 décembre au salon du jeu au Cube

Nous nous relaierons sur notre stand pour vous faire découvrir les jeux de notre ludothèque mais aussi les dernières nouveautés de l’éditeur IELLO ( BUNNY KINGDOM  CHATEAU AVENTURE NOXFORD  TIME BOMB  TROLL ET DRAGON ET  SCHOTTENTOTTEN)

Ludiquement…

Ce week-end, un salon du jeu se tenait près de Reims…

Festival de jeu en intérieur et en Novembre, c’est plutôt rare et la bonne ambiance était au rendez vous. Le programme était clair : tables de démonstration, boutique la malle d’Apolline et l’alchimiste, deux ou trois prototypes à tester, brocante le dimanche et quelques auteurs présents…

J’ai pu tester avec mon fils Big monster à deux. Sur le principe, un joueur va choisir une tuile parmi 4 et en défausser une. Son adversaire devra en choisir une parmi 2. L’objectif est de construire une planète avec des monstres dessus. Certains doivent évoluer, d’autres doivent se combiner… A plusieurs, une notion de rapidité est ajoutée. Sympa, je suis un peu déçu du graphisme qui peut se dégager sur notre planète en fin de partie.

Des jeux récents et moins récents étaient en démonstration

Un tournoi de Mario Kart était proposé sur Switch

Cyrille Leroy présentait sa nouveauté : Fertility. Il a pu me dédicacer ma boite de jeu ainsi que son jeu précédent : Sapiens. Il est plutôt content du démarrage et de l’accueil de Fertility  à Essen.

Philippe Proux présentait son dernier jeu abstrait à 2 :Ksar. L’objectif est de faire la plus longue suite de pièces de sa couleur dans la zone de jeu. Pour poser une pièce, il faut qu’elle touche toujours 2 cotés et ne doit pas terminer à la même hauteur que ses voisines. Il faut également poser les  neutres (couleur bois) sous peine de subir des pénalités en fin de partie. Les sensations de jeu sont intéressantes, j’aurais l’occasion de le tester à nouveau sur un salon Troyen.

Quelques éditeurs avaient fait le déplacement Aurora games présentait Topiary et Sweet november présentait leur énorme projet Seeders.

J’ai pu également échanger sur le devenir du jeu Ikan chez Morning avec son auteur Philippe Tapimoket, toujours aussi passionné. Il animait intensément des tables avec les dernières nouveautés de chez super meeple.

Ce salon est agréable mais pas révolutionnaire. J’ai flashé sur la boite d’une nouveauté : Unearth. J’espère l’essayer bientôt avant de craquer.