Cette année, je me suis rendu une demi-journée sur le flip à Partenay avec mes enfants. Encore une fois, j’ai été bluffé par l’inventivité de ce festival (game jam, tournois dans la rue, monnaie particulière, quête à réaliser, expositions…). Rien n’est élitiste, de nombreuses personnes jouent dans les rues de la ville et de nombreux éditeurs et créateurs étaient présents.

Le programme du festival qui a pris cher dans mon sac !

Le premier stand où nous nous sommes rendu est celui de Subverti. Nous avons pu essayer le jeu Biomos qui sortira en fin d’année. L’idée est de construire sa planète en collectant des fragments de paysages (montagne, glace…) pour valider des objectifs communs. C’est un jeu familial, simple qui n’est pas révolutionnaire mais qui a le mérite d’être hyper intuitif avec les fragments qu’on fait glisser sur son plateau personnel.

Après la visite de l’exposition sur les cartes Dixit animées, celle de Cartzlle (j’ai pu découvrir les 2 prochains titres à sortir : un lié à van Gogh et un autre avec un labyrinthe d’un blaireau illustré par Stéphane Escapa) nous avons déambuler dans les rues de la vieille ville.

Ensuite nous avons pu découvrir le prochain titre de l’éditeur Cosmoludo : Yoxii. Cette jeune structure nous propose des jeux abstraits (type mal-aimé par les joueurs) à un prix abordable. Ce dernier titre s’éloigne des précédents inventés par Claude Leroy (lié au déplacement) et Bruno Cathala (qui engendre des contraintes). On a ici un totem à déplacer et à entourer judicieusement pour avoir la majorité. Comme toujours, les règles sont simples mais l’ensemble est profond. Ce titre de Jérémy Partinico sortira fin aout et un suivant par le même auteur est en préparation chez le même éditeur.

L’étape suivante de notre après-midi ludique a fait vibrer mon cœur de figuriniste car la gamme prince august proposait, aux visiteurs, de mouler et de peindre une figurine gratuitement ! Nous avons pu ainsi repartir avec un joli squelette old-school qui me rappelle mes jeunes années de collégien à rêver devant mes figurines.

Pour terminer nous avons pu essayer l’excellent Tokaido duo qui a de son ainé que le nom et les illustrations de Naïade. On est ici dans un jeu réglé au petites oignons par Atoine Bauza. L’objectif est de déplacer ces personnages efficacement à partir d’un choix de dés pour remporter la victoire en premier. C’est donc une course qui a 3 conditions de victoire correspondant aux 3 personnages jouables : l’artiste, le marchand et le pèlerin. Un super jeu qui diffère de Tokaido et qui sortira en fin d’année.

Quelques informations durant les vacances d’été et les futurs évènements de l’association :

  • Vendredi 8 Juillet nous nous donnons rdv à la nuit du jeu de Saint André les vergers.

Samedi 9 Juillet c’est la fête des chartreux de 13h30 à 17h où nous tiendrons un stand pour proposer aux familles des jeux familiaux

Enfin durant tout l’été, à partir de 20 h 30, nous irons dans notre ancienne salle à la médiathèque des chartreux (porte de derrière) pour pouvoir continuer à jouer, même durant les vacances scolaires !

Samedi 2 Juillet a été l’occasion de nous rendre à Paris est ludique. Nous avons passé une excellente journée à déambuler dans le festival. Pas de jeu inoubliable découvert sur le fil mais des parties agréables échangés entre Troyens (notamment quelques membres de l’association art et jeu Sancéen)

Ce festival est toujours l’occasion de croiser des personnalités du monde ludique en dédicace (M Guillaume…) mais aussi de voir des performances d’illustrateur.

Faisons le tour des quelques jeux que nous avons pu tester.

1001 iles chez Ludonautes qui est une reddition du petit prince. Les mécaniques sont simples (récupération de tuiles pour faire des points ou gagner de nouveaux objectifs) mais qu’est ce que ce jeu est taquin ! Un titre a ne pas réserver qu’aux enfants.

Nous avons continué notre exploration ludique avec Block ans Key. Ce jeu de représentation spatiale possède un matériel foisonnant. L’objectif est de sélectionner des polyominos de manière intelligentes et les placer correctement pour marquer ses points objectifs par rapport à son champ de vision.

Ensuite direction le stand d’origames pour se frotter à un roll and write : voyage au centre de la Terre. L’objectif est de tracer un chemin efficace pour aller au centre du globe puis de ressortir en premier en évitant les cases noircies par vos adversaires. Pas sur de bien contrôler l’ensemble de la partie, mais le jeu reste plaisant et bien édité.

Chez Gigamic nous avons pu tester un jeu de tuile : Akropolis qui a tout pour remporter des prix en 2023 : accessibilité de la règle, stratégie simple mais pas simpliste. L’idée est de collecter la bonne tuile pour construire sa ville sur plusieurs hauteurs. Chaque quartier va scorer différemment en fonction de sa couleur (rouge à la périphérie, bleu quand ils sont rapprochés…) Rien de bien révolutionnaire mais ça marche et on se demande pourquoi ce jeu n’avais pas été édité avant. Un jeu dans la gamme de kingdomino un peu plus complexe tout de même.

Enfin, pour terminer la journée, nous nous sommes rendu sur le stand de Libellud pour jouer à Stella. Nous avons été agréablement surpris du renouvellement apporté par rapport à Dixit. On se retrouve avec un jeu très proche mais encore plus accessible car il n’y a pas de phase de conteur qui énonce un mot aux autres joueurs.

Je termine cet article (c’est un bien grand mot) pour remercier Arnaud mais surtout Charles qui m’a transporté là bas.

Je ne remercie pas le Covid qui m’est tombé dessus après ce salon et qui bouscule mes plans de vacances !

Le 18 juin, notre association a participer à la nuit du jeu à la médiathèque de Troyes. L’évènement a vraiment plu à nos membres. Nous avons pu faire tester énormément de titres, plus ou moins récents.

Voici quelques photos de jeux :

Fantastiques fabriques.
Les Ruines de Narak : un deckbuilding assez déroutant car sa main ne se renouvelle pas facilement.
Minuit, meurtres en mer : un vrai jeu d’enquêtes compétitif.
Les aventuriers du rail : un grand classique
Iknow
Périple
Century (version golem) où l’objectif est de construire un moteur de cartes.
Connecto la réédition d’ i magicien où il faut relier des points.
La Cathédrale Rouge, dernier jeu expert de iello dans une boite minuscule par rapport à ce type de jeu
Le collier de la reine

Petit retour, en photos du salon du jeu de St André 2022. Comme toujours, la ludothèque s’est activée pour nous proposer une animation familiale.

L’esplanade autours de la salle des fêtes proposait boutiques de jeux et activité en bois.

Dans la salle des fêtes, des éditeurs et distributeurs ont fait le déplacement : Ravensburger, Smart games, Nuts, Atalia, Gigamic…

Le dernier jeu de Philippe Proux qui n’a pas fait le déplacement, cette fois.

J’ai eu la chance de rencontrer les figurinistes de TGCM qui vont lancer prochainement un 2ème KS pour le jeu Kharn Age. Toujours très sympa !

Mais aussi multifaces éditions qui vont relancer un KS pour réimprimer minuit et meurtre en mer en Juin. Cette nouvelle version inclura un mode coopératif et fusionnera le jeu et son extension.

Pour finir, nous étions un peu à l’écart (malheureusement) pour partager notre passion avec les associations ludiques locales et les visiteurs. Personnellement, j’ai pu échanger avec les membres (orangé) d’ arts et jeux Sancéens… Une rencontre inter-asso doit rapidement se mettre en place, c’est sur !

Connecto (réédition de i magiciens) a eu énormément de succès.

Ce vendredi, nous avons été plus ou moins studieux en préparant le salon de St André les vergers : Sélection de jeux, organisation pour l’impression de flyers… Quelques éditeurs nous ont fait confiance et nous propose de présenter quelques jeux pour cet évènement. Nous avons travaillé les règles d’ aetherya et conquêtes chez Atalia puis bingo Island, connecto et pas vue pas pris chez Blackrock

Ensuite nous avons sorti nos propres titres pour terminer la soirée

Arnaud, en plus d’être dérangé par mon téléphone a proposé l’excellent et grand ancien Keyflower

Notre soif de bière a également été comblé avec The Belgian Beers Race

Petite synthèse rapide de notre AG d’hier :

Le bureau reste inchangé.

Nous avons évoqué la trésorerie de l’association notamment durant les 2 dernières années COVID.

Trois évènements sont prévus d’ici cet été, et Stratéjeux sera présent à la fête du jeu à St André les Vergers, la nuit du jeu à la médiathèque de Troyes et la fête des Chartreux début Juillet. Des flyers vont être imprimés.

Pour les personnes à jour dans leurs cotisations, nous distribuerons une carte de membre qui donne des avantages dans les boutiques Troyenne partenaires.

Comme toujours la communication a été un axe majeur de notre discussion : en plus du groupe Whats’app, nous allons surement créer un groupe Discord pour les membres. Nous avons également décidé de continuer à communiquer sur les réseaux sociaux et notre site. Nous avons également évoqué nos relations avec la mairie de Troyes et de la chance de pouvoir profiter de notre local : le centre René Pelletier.

Nous avons décidé de faire du tri dans notre ludothèque commune. Une bonne partie des titres qui ne sortent plus vont être vendus ou donnés. Un inventaire est en cours. Nous allons également enrichir un compte My Ludo pour gérer les emprunts de nos jeux.

La soirée s’est terminée par le génial Scythe.

Ce week-end a lieu le salon du jeux de figurines à Buchères. Outre de l’initiation et des tournois, vous pourrez rencontrer les deux principales sociétés éditant du jeux d’escarmouche avec figurines : TGCM ( pour Briskars et Kharn Age) et Alkemy. Allez y, c’est des passionnés et même si vous n’y connaissez rien , les tables et les peintures valent le coup d’œil.