Après de nombreux mois, Stratéjeux renait de ses cendres et vous accueille, à nouveau, à la bibliothèque des Chartreux… même en été !

Pour cette première séance, Bruno nous a gâté avec

Comme entrée : le jeu : Harada

Une petite vidéorègle d’Harada !

Ce jeu de « civilisation light » consiste à choisir intelligemment des cartes autours d’une roue. En progressant selon 5 pistes, nous pouvons conquérir des colonies, construire des poteries et augmenter notre population. Le nerf de la guerre est la gestion de l’argent qui, si il vient à manquer ne pardonne pas. L’objectif, vous l’avez compris, est d’obtenir le maximum de points de victoire après 3 âges.

Le plat de résistance était : Kanban un jeu de Vital Lacerda

Non Arnaud, tu n’es pas fatigué, les explications vont bien se passer !

On y parle de gestion de chaine de production automobile… Entre les pièces à acheter, les concepts car à définir, sans compter Sandra : la gestionnaire qualité de l’entreprise qui nous contrôle et nous met des bâtons dans les roues, le cerveau des quelques irréductibles qui se sont frotté à ce jeu a du fumer,hier soir. Je termine cet article par une petite photo de l’immense plateau de jeu de Kanban

oui, ça pique un peu !

Le monde ludique fait parti de la pop culture et il existe des auteurs qui s’inspirent plus ou moins de ce courant culturel. Phil Vizcarro fait parti de ceux là et a fondé depuis 2 ans un studio de développement cherchant à développé des jeux bourrés de références (tortues ninja, films des années 80…). Pour le moment, on sent que cet éditeur « a du mal » mais malgré l’adversité, ils sont hyper généreux avec leurs souscripteurs. Vous pouvez aller voir leur site officiel sur ce lien : https://www.cosmoduck.com/

Bientôt des contributeurs vont recevoir le jeu : Undercover Turbo Duckies , un jeu à scénarios, coopératif, basé (pour les combats) sur un Chifoumi

En mai, Phil va tenter de relancer le jeu Hollywood racers en financement participatif. L’histoire de ce jeu est bien triste puisqu’un précédent éditeur l’avait déjà financé et avait fait faillite dans la foulé blousant ainsi de nombreux contributeurs.

La fin de cet article consiste à vous parler d’un financement actuellement en cours sur Ulule.

https://fr.ulule.com/roll-and-write-collection-play-again/

Cosmo duck vous propose une sélection de plusieurs Roll and write qui étaient envoyés à un groupe d’abonnés tous les mois de 2020. Cette campagne vous permet d’obtenir ces jeux par pack de 5. Elle propose également 4 jeux inédits. Je vous encourage à aller y jeter un coup d’oeil…. 5 jeux pour 25 euros pourquoi s’en priver ?

On sent également qu’on soutient une petite structure qui nous promet d’éditer le jeu Kann le combat de Fred Langlois pour la fin d’année. Ce jeu à 2, que j’ai pu tester à Orleans joue n’a jamais été édité. Son auteur avait essayé l’auto édition, il y a 5 ans, sans succès.J’en salive déjà, en regardant les illustrations :

https://podcast.ausha.co/playback

Playback c’est le nouveau podcast animé par Rexou et Mathias (animateur vedette de la radio des jeux) qui ont la bonne idée de faire une rétrospective en parlant d’une année ludique en particulier. Pour le moment, 4 années sont en ligne. C’est un plaisir de redécouvrir des jeux, des anecdotes, des personnalités, des revues qui ont marqué l’histoire du monde ludique… Les animateurs sont, vous le savez, de vraies passionnés qui gravitent autours du monde ludique de depuis des années… @ découvrir d’urgence !

Étant fan de jeux mais également de bande dessinée, le début de chaque année est synonyme de remises de prix (l’as d’or pour les jeux, le fauve d’or pour la bande dessinée).

Pour les romans graphiques, on est souvent dans l’élitisme pur et dur si bien que la plupart des livres sélectionnés me sont totalement inconnus alors que je suis un grand consommateur de BD.

Pour le jeu, c’est bien différent. Je trouve que la sélection pour l’As d’or reflète parfaitement le marché actuel en favorisant l’originalité tout en proposant des jeux accessibles.

Pour 2021, la sélection est :

Vous pouvez suivre le débrief de cette sélection avec Simon et Martin :

Quand on se lance dans le monde du jeu de société d’auteurs, on tombe vite sur des personnes attachantes ou des structures d’édition intéressantes. Les jeux édité par M Raphaël (quel jolie prénom) avec sa maison d’édition Igiari me font toujours de l’œil. Rapide à mettre en place, tantôt stratégique et abstrait, ou à l’inverse terriblement taquin… Ma ludothèque regorge de ses jeux que j’ai pu vous faire tester épisodiquement au club.

Durant le mois de novembre, Igiari lance sur KS la réédition de Vabanque.

Je ne dis pas que thème m’attire mais je trouve que l’aspect bluff et taquinerie s’approche de l’excellent Overseers ou Intrigue du même éditeur. La campagne mérite d’y jeter un œil si vous voulez soutenir un éditeur que j’apprécie particulièrement.

Voici le ludochrono :

Et le podcast du dé faussé qui en parle https://podtail.com/fr/podcast/le-de-fausse/103-vabanque/

Le monde du jeu se développe à vitesse grand V que ça soit en boutique mais aussi en précommande sur des plates-formes de financement participatif comme Ulule ou Kickstarter. Je ne sais pas si c’est une bonne chose car dès sa sortie, un jeu va vite disparaitre de nos mémoires après 2 mois…

Le monde du jeu vidéo est ultra riche et des gros studios vont côtoyer des petits éditeurs indépendants. Cette politique n’est-elle pas la même dans le jeu de sociétés ? Je pense que oui, et les précommandes par internet nous apportent des jeux totalement improbables, notamment en terme de graphisme. Voici une partie de ma collection : Light hunters, Efemeris, Saline, Jeanne d’arc, Klimato, Strascendance. Tous sont des jeux à petit tirage, tous ont été financés par internet, tous ne sont pas inoubliables mais ont le mérite d’exister, d’être l’aboutissement éditorial d’une petite structure de passionnés (ayant la volonté de produire leur jeu en circuit court…)

Je vais donc vous faire un petit focus, en images, de Crazy farmers and the clôtures électriques.

Comme vous pouvez le voir dans l’explication, ce jeu est un jeu de placement et « de coups bas » à base de cartes. Les illustrations de Cha sont excellentes.

La partie rapide, à 2 joueurs, n’apporte je ne pense pas, « le coté chaotique » que peut engendrer ce titre. Mes agriculteurs hippies ont pu balancé une ou 2 bottes de pailles pour bloquer le joueur bleu dès le départ

Même si je me suis fais détruire une longue clôture, j’ai pu facilement placer une majorité de champ de tulipe dans l’arène du plateau.

Sans être exceptionnel, ce jeu de Quentin De Cagny et Jérémie Chassaing doit être fun à plus de 2, il a été très apprécié par mon fils et j’ai passé un bon moment… Attention à ne pas être trop susceptible toutefois.

Ce couvre feu va permettre aux membres de Stratéjeux, de pratiquer notre passion de la chose ludique de manières un peu différentes… J’en connais qui vont pratiquer le jeu en ligne, des jeux solos, écouter des podcasts ou des youtubers….

Moi, j’en profite pour jouer avec mes enfants mais cette bonne initiative peut entrainer des conséquences improbables. Après avoir enchainé des parties de Flamme Rouge, mes enfants ont fabriqué le prototype d’un 2ème opus entrainant des parties tests… Joie !

Mon fils a le même défaut que moi, les règles ne sont pas toujours très claires !
Mais pourquoi je suis passé par le chemin le plus long !
l’équipe jaune (les moustachus) et l’équipe bleue (les jeunes)

En espérant vous revoir bientôt les vendredi soirs…