Démo de batman à la waaagh taverne de Troyes

Hier, 2 gentils démonstrateurs originaires de la région d’Orléans, ont fait le déplacement à Troyes pour nous faire découvrir le futur KS de monolith : Batman. Bon, il faut le dire tout de suite la direction artistique (basé sur les dessins de Jim Lee sur l’arc Silences) est au top : les quelques figurines présentées sont géniales, le matériel déborde de beauté pour un prototype. Le plateau de chaque personnage qui me semblait raté au premier abord est finalement pratique et illustre bien les compétences de chaque personnages. Je ne peux que regretter le manque de clarté de la map qui joue sur plusieurs niveaux et dont il est très difficile de se repérer.

 

Notre mission était « plutôt simple », désactiver les bombes sous le métro de Gotham activées par Banes et ses sbires en 6 tours. Nous avons admirablement réussit notre coup en 4 tours… Notamment grâce à la gâchette facile de Red hood (le personnage que j’incarnais !). On va plutôt être honnête ici, les conseils prodigués par les animateurs nous ont été d’un très grand secours…

Le jeu reprend les mécanismes de Conan : un joueur joue le vilain avec ses tuiles d’activation et les autres un personnage de la bat family. Le jeu repose sur la gestion des actions en consommant des gemmes d’activation. Les actions se résolvent avec des jets de dés spéciaux. Le tout est clair, dynamique et excessivement addictif.

Ce jeu est une version Conan 1.2. Les sensations sont légèrement différentes à cause des multiples armes à distance induites par le thème mais suffisent-elles l’achat de ce jeu pour quelqu’un qui possède Conan ? Honnêtement Batman est une réussite et les joueurs doivent foncés (si ils n’ont pas dans leur ludothèque Conan).On peut, toutefois se poser des questions sont les multiples versions que les éditeurs font d’un même jeu : batman et son grand frère Conan, Okko chronicles et gardians chronicles, la gamme hereos systems, le 2ème mythic battles ou le 2ème 7ème continent….

En tout cas, merci à la waaagh taverne troyes d’avoir organisé cette rencontre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*