spiel_des_jahres

Le Spiel (prix ludique allemand) est la récompense suprême pour un auteur et un apport financier important pour un éditeur. Ce mercredi la liste réduite est parue sur internet, avec pour moi, une belle surprise dans la catégorie tout public… Voyons les jeux que nous connaissons au club :

J’ai retenu notamment l’excellent Augustus de Paolo Mori. Ce jeu est un dérivé du loto. Un joueur sort des jetons d’un sac et les participants autours de la table complètent des cartes en fonction du tirage mais Augustus apporte un léger plus par rapport  au bingo : un nombre de pions pour compléter ses cartes limitées ET des combinaisons liées au pouvoir de chaque carte quand on les termine. Un bon jeu tout public et vraiment bien calibrépour le Spiel. On notera l’absence de thème fort… Enfin, de ce point de vue, les joueurs Allemand n’y font pas méga attention !

augustus_image

 

Ensuite, dans cette même catégorie, Hanabi d’Antoine Bauza est sélectionné. Cet excellent jeu coopératif est unique en son genre. Le but du jeu : réaliser une suite de cartes en ne les voyant pas mais en les montrant à ses coéquipiers. La mécanique repose sur la communication et l’optimisation. Aucun effet leader ne perturbe le déroulement d’une partie, ce jeu est un des must dans sa catégorie. Seul point noir qui peut l’empêcher de remporter  le Spiel : il est signé Bauza, auteur ayant déjà reçu le prix joueur avec 7 wonders, il y a 2 ans. En tout cas, c’est mon chouchou… Il faudra remercier les XII singes, petit éditeur  d’origine,  qui ont fait le 1er tirage du jeu il y a bien longtemps…

 

 

hanabi-ikebanaHanabi_large01

 

Attention : Nous aurons l’occasion de vous faire tester au salon du jeu de St André ces 2 jeux sur notre stand le samedi 25 et dimanche 26 Mai 2013

On pourra enfin noter la présence d’Andor pour le prix des joueurs… Ce jeu, peut-être trop thématisé pour le marché allemand a déjà été primé en France à Cannes.

Les autres nominés ici : http://www.trictrac.fr/index.php3?id=jeux&rub=actualite&inf=detail&ref=12407

corto

 

Les jeux tirés d’une licence sont légions et pas toujours de très bonne qualité. Prenons pour exemple toutes les adaptations en super marché tiré d’une émission de tv ou de dessin animé (mais peut-on parler encore ici de jeu de plateau…) Le seul véritable gage de qualité peut provenir, du nom des auteurs qui produisent ces adaptations. Prenons pour exemple l’excellent Battlestar galactica qui retranscrit magnifiquement bien la série. Plus récemment, le petit prince de Cathala et Bauza a de très bon écho sur internet.

Mais parlons de cette brève, pour Essen, Ludocom editions va sortir Corto : un jeu tiré de la bd signé Hugo Pratt chez Casterman. On ne peut pas dire que ce petit éditeur tape dans le grand public avec l’adaptation de cette bd historique et romantique assez complexe … Mais rien que d’avoir un jeu avec les illustrations de Pratt dessus me donne l’eau à la bouche. En plus, ce jeu sera développé par 2 auteurs de renom : Laurent Escoffier et Sébastien Pauchon. On nous promet du voyage, de magnifiques figurines également… Donc pas grand-chose mais selon Benjamin (qui a testé le proto à Toulouse) ce jeu semble très prometteur… Donc vous risquez fort de voyager des mers chaudes aux froides étendues de Sibérie avec Raspoutine et Corto à notre club de jeu Troyens dès cette automne.

corto_raspoutine_figurines

flyer-escape-small

Taban est l’un des derniers éditeurs de jeux de figurines FRANÇAIS qui arrive à survivre ces derniers temps… Avec Eden, cet éditeur a su apporter un univers dense, de belles figurines, et un jeu apportant diverses innovations par rapport à ses concurrents directs : carte mission, jeu rapide et simple…

En décembre 2011, les créateurs du jeu Eden s’était associé avec le magazine Ravage, pour publier en presse Escape : un jeu de plateau dans l’univers d’ Eden. Cet incursion dans le jeu de plateau m’avait laissé un sentiment plus que mitigé : peu d’originalité dans la mécanique et matériel de jeu trop peu adapté. En clair, Taban est fort pour les jeux de figurines et bien moins bon sur les jeux de plateau.

Taban souhaite actuellement  ré-éditer Escape et faire les choses en grand, avec une boite et plateau de jeu cartonnés, des figurines  plastiques pré-assemblées… Mais ils ont besoin ( c’est à la mode ) de nous, pour le financement !
Ce Kickstarter permettra,  selon eux, de créer  de nouveaux modes de jeu, de nouveaux personnages et missions…

Là où ça risque de coincer, c’est vis à vis des amateurs d’ Eden ( dont je suis ! ). J’ai le jeu format magazine, les figurines en métal (car je joue à eden)… Je ne vais pas racheter une boite de quelque chose que je possède déjà ! Ils vont donc devoir  trouver de nouveaux joueurs… Cet article est là pour les soutenir et leur donner de la visibilité… Encore faut-t-il que le jeu soit  plus approfondi et dense que son ainé ! Le kickstarter débutera le 20 mai 2013

 

la girafe

La ludothèque itinérante troyenne fête ses 10 bougies cette année, et pour l’occasion, elle organise quelques évènements dans l’agglomération au mois de Juin… Ces animations sont gratuites.

-Mardi 28 mai, de 20h à 23h conférence sur le jeu avec Pascal Deru : « jouer, un cadeau pour nos familles » ( Maison de la vie associative, Avenue Robert Schuman à Troyes). Sur réservation

-Samedi 1er juin,  fête du jeu place de l’Hôtel de Ville à Troyes (jeux de sociétés, jeux du monde, jeux traditionnels en bois, kapla, chamboule-tout géant…)

-Vendredi 7 juin, veillée contes avec Claire Descamps (Espace  Josette Boyé, rue Marc Seguin à Sainte-Savine). Sur réservation

– Dimanche 9 juin, de 10h à 18h, pique-nique ludique à la salle des fêtes de Dosches.

Il est vrai que la ludothèque itinérante axe plus ses actions sur la famille contrairement à notre club de jeu qui s’axe plus sur des jeux « pousse pions »… Mais nous sommes complémentaire et on peut dire que cette ludothèque est bien dynamique dans son domaine…

 

card_city_Boite

Il y a 15 jours Benjamin nous a fait un tester un petit jeu  bien sympathique acheté chez ludibay : Card City. Ce jeu d’Alban Viard propose aux joueurs autours de la table de construire une ville en posant des cartes devant soi. Attention, les cartes ne peuvent pas se placer n’importe comment : des habitations ne peuvent être à côté des usines, et pour marquer des points, il faut essentiellement placer des zones résidentielles qui développent des commerces. Le système d’acquisition des cartes est lui aussi original, un joueur va proposer au suivant 2 pools de cartes à la fois visibles et non. Selon le choix de son adversaire, il va soit être obliger de les garder pour soi ou de continuer à proposer des cartes à un autre joueur. Au final Card city est malin et simple à la fois. Le premier jeu édité par ludibay est magnifiquement illustré. Une réelle belle découverte…

 

town center

Mais l’auteur de ce jeu ne s’arrête pas là… Il veut proposer une trilogie… Ludibay a donc décidé un financement participatif pour son second projet : Town Center. L’idée principale est toujours là : développer une ville, mais cette fois-ci la notion de connexion et de 3D a son importance. On empile, pour cela, des cubes en bois sur un plateau. Cette idée de 3D dans un jeu est plutôt originale. J’ai pu en faire notamment l’expérience avec Torres dans ma ludothèque. En plus, ils ont eu l’idée géniale de garder le même type d’illustrations renforçant ainsi l’aspect trilogie. Tric trac a réalisé une vidéo récemment sur le prototype : http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=actualite&inf=detail&ref=12362

Je vais voir après vision de la vidéo si je me lance dans ce projet participatif… La campagne Indiegogo est lancée depuis peu http://www.indiegogo.com/projects/town-center-a-game-in-3d?c=home

Il est vrai qu’on a peu l’occasion de pratiquer du jeu de figurines dans notre club. Mécaniquement, ce type de jeu n’est pas très souvent original mais il apporte avec lui des valeurs plutôt intéressantes :

-Une immersion optimale surtout si on a peint une figurine pendant 3h

-Un apport technique important dans les combinaisons des unités contrôlées

-Une estimation des distances sur un plateau de jeu non cadrié

-Une part de hasard important lors des multiples jets de dé …

 

Frontières par Yann et Clem est sorti en 2007 et a permis de proposer un jeu complet tenant dans une boite mais sans l’aspect rebutant que peut avoir le jeu de figurines pour les non figurinistes… C’est-à-dire des unités plates et en cartons (donc plus le coté modélisme de la chose) mais les sensations d’un vrai jeu de figurines à l’intérieur. Plutôt bien pensé avec son système d’ordres et ses tuiles recto verso, ce jeu n’a pas été soutenu par Asmodée et il est tombé rapidement chez les destockeurs… Pourtant les auteurs ont essayé de faire vivre leur jeu et ont proposé des extensions avec des nouveaux peuples à imprimer soit même : http://www.boardgamegeek.com/files/thing/29078

 

heroes of normandie-kickstater

 

Dernièrement, ils ont décidé de se lancer dans un projet Kickstarter pour éditer un autre jeu reprenant la même mécanique mais sur le thème de la seconde guerre mondiale : Heroes of Normandie. Ce projet participatif a bien fonctionné et a permis aux auteurs de faire vivre réellement le jeu avec un jeu de base prévu dans quelques mois et de nombreuses extensions… Le site officiel du jeu permet également de télécharger une version de démo du jeu : http://devil-pig-games.com/

Dixit, il y a 2 ou 3 ans a révolutionné le jeu d’ambiance en demandant aux joueurs  de réagir face à des illustrations. Cette année, cocktail games approfondit ce principe  en sortant Ici Londres dans une petite boite métal à 10 euros.

12192_0

Le principe est tout simple : 2 équipes de joueurs : les allemands et les résistants. Des cartes, avec des illustrations, sont exposées sur la table et un joueur résistant doit faire deviner à ses coéquipiers une illustration via un message codé commençant par « ici Londres,  les français parlent aux français… » .Mais attention,c’est la Wehrmacht qui jouera en premier et devra désigner un symbole avec le doigt. Si c’est le symboles à découvrir c’est perdu. Les allemands  gagnent des points. En cas d’échecs, les résistants vont essayer de trouver. En cas de réussite, les résistants marquent 1 point aussi. Simple non ?

19534_1

C’est sur, on peut critiquer les jeux cocktail games à notre club de jeu Troyen mais on peut dire également que cet éditeur est capable de sortir des petites pépites notamment avec des jeux de lettres(tai chi chouan)  ou de communication(tokyo train, hanabi…). Ici Londres ne fera t il pas doublon avec Dixit dans une ludothèque ? Les illustrations du jeu seront t elle suffisamment variées ? On connaitra la réponse le 18 Juin, date de sortie de ce jeu et formidable coup de com’ de Cocktail games.

 

Les amateurs du monde ludique ont du mal à être représenté dans la presse actuellement… La vente de magazines a énormément chuté ces dernières années et l’excellent Des jeux sur un plateau a disparu des étals, il y a un peu plus d’un an…

Pour les amateurs de jeux de plateau (comme notre petite association de jeu à Troyes), il reste PLATO (http://www.plato-magazine.com/). Un magazine belge qui offre a chaque envoi de numéro un goodies pour un jeu. Le seul inconvénient : le prix de l’abonnement, à l’année, 80 euros. Ce magazine est imprimé à la pièce et n’est pas disponible en kiosque.

ravage

Reste Ravage, magazine de l’améritrash et des jeux de figurines… Ce mois ci, ce magazine a encore bien du retard… Ce qui peut paraitre inquiétant … Voici l’explication trouvé sur le web : « Alors pour vous faire patienter, voici ce que nous pouvons vous dire : quelque chose de nouveau se prépare pour Ravage. Il va y avoir un changement d’éditeur, et le nouvel éditeur est très gros ! Cette période de transition entraîne du retard dans la parution du magazine, qui est prêt à être imprimé. Les actuels abonnés recevront tous leur magazine. Et quand la nouvelle sera officielle, nous l’annoncerons ici-même. Mais pas d’inquiétude, le magazine reprendra une parution régulière, et nous avons même de très belles surprises à vous annoncer. » Les lecteurs habitués de ce magazine savent bien qu’ils n’en sont pas à leur première  promesse qui tombe à l’eau quelques semaines plus tard.

Cette brève parle de 2 actualités liées aux éditeurs de jeux. L’une posté hier sur tric trac va faire grand bruit, l’autre est plus anecdotique.

space cow boy

Commençons par LA nouvelle de la chose ludique de ce printemps… Space cowboy va naitre… Jusque-là rien de bien exceptionnel, un nouvel éditeur est arrivé… Mais des grands noms du jeu sont aux manettes :   (qui a quitté Asmodée), Cyril Demaegd  et Sébastien Pauchon. La confiture risque se prendre et d’être plutôt intéressante… Alors que dire des structures éditoriales restantes ? Ystari, Gameworks ne ferment pas, Cyril et Sébastien ne seront que « Consultant » chez space cowboy… On ne peut que regretter le manque de clarté éditoriale chez Asmodée : 2 collections reposant sur Croc en 3 ans qui vivotent : Studio Descartes mort après la réédition d’Evo et Marabunta qui a été lancé l’an dernier !

Diapo-Azao-concept-édition

Ensuite parlons d’une initiative originale, celle de Azao Games, un nouvel éditeur belge qui possède 3 casquettes en une structure. Dans un premier temps l’édition de jeu classique… Ils viennent de lancer un jeu de cartes évolutif sur du football fantastique : Ultrium. Rien de bien original vous allez me dire. Ensuite il propose d’éditer de tous petits tirages pour les auteurs 50 à 100 exemplaires d’un jeu… Cette idée originale permettra surement d’éviter la multiplication d’auto édition. Enfin Azao games propose l’édition d’un devis pour réaliser le prototype d’un auteur… Donc si quelqu’un dans notre association de jeux Troyenne se sent l’âme d’un auteur, Azao peut l’aider… moyennant finance…